Formation Pont Roulant

Objectif

Connaître la réglementation liée à la conduite des ponts roulants (Terminologie Recommandation CNAMTS R484) – Savoir conduire et manœuvre un pont roulant en appliquant les règles de sécurité liées à la fonction – Etre capable d’assurer la maintenance de 1er niveau du pont roulant, de ses équipements et rendre compte des anomalies – Obtenir le CACES ou l’attestation de compétence – Permettre à l’employeur de délivrer une autorisation interne

Pré-requis

Aptitude médicale

Public

Toute personne utilisant régulièrement un pont roulant

Durée

1 à 2 jours en fonction du niveau de départ, du titre choisi

Méthodes pédagogiques

Tour de table d’évaluation des problématiques et des attentes en début de stage – Alternance d’exposés magistraux, de mises en situations pratiques, d’échange et d’exercices d’applications – Utilisation de méthodes inductives et déductives pour faciliter l’assimilation – Remise d’un livret stagiaire récapitulatif des informations essentielles, des outils et supports pour favoriser leur appropriation sur le poste de travail.

Programme

Partie Théorique

1 – Connaissances générales

  • Rôle et responsabilités du constructeur/de l’employeur (conformité du matériel, notice d’instructions, formation, autorisation de conduite, aptitude médicale, vérifications réglementaires, vérification et entretien du matériel
  • Dispositif CACES (Rôle de l’Assurance Maladie, recommandation…)
  • Rôle et responsabilités du conducteur (devoir d’alerter, droit de retrait …)
  • Connaissance des différents acteurs internes et externes en prévention des risques professionnels concernés
  • Rôle et responsabilités de l’élingueur et du chef de manœuvre

2 – Technologies des ponts roulants et portiques

  • Terminologie et caractéristiques générales (hauteur, portée, capacité)
  • Identification, rôle et principes de fonctionnement des différents organes et dispositifs de sécurité (limiteur de charge, fins de course, dispositif de gestion d’interférences et zones interdites, anticollision) – Risques liés à la neutralisation de ces dispositifs
  • Technologies de freinage de la charge et dispositifs de sécurité associés (détection de survitesse, surveillance du fonctionnement du frein…)
  • Incidence sur la conduite de la présence ou non de variation de vitesse sur les mouvements

3 – Les principaux types de ponts roulants et protiques – Les catégories de CACES

  • Caractéristiques et spécificités des différents types de ponts roulants et de portiques, applications courantes et limites d’utilisation
  • Modes de commande existants (au sol, avec ou sans fil et en cabine) pour les ponts roulants et les portiques conditions d’utilisation qui en résultent
  • Catégories de CACESR484 pour les ponts roulants et les portiques

4 – Notions élémentaires de physique

  • Evaluation de la masse et de la position du centre de gravité des charges habituellement manutentionnées, selon le lieu et l’activité,
  • Conditions d’équilibre (moments, renversement, basculement…).

5 – Capacité des ponts roulants et des portiques

  • Compréhension des documents et plaques signalétiques relatifs aux ponts roulants et aux portiques,
  • Interprétation de la plaque de charge et connaissance des unités courantes (kg, daN, kN, tonnes…).

6 – Risques liés à l’utilisation des ponts roulants et des portiques

  • Principaux risques – Origine(s) et moyens de prévention associés (déplacements – heurts – renversement – interférence – chute etc…

7 – Exploitation des ponts roulants et portiques

  • Opérations interdites (laisser une charge suspendue en fin de poste, levage de personne, levage en biais ou « tirage au renard », travail sous condition de vent hors-limites…),
  • Opérations délicates (levage au moyen de deux ponts ou portiques, retournement de pièces…),
  • Règles d’utilisation des dispositifs de gestion d’interférences et de zones interdites (voyant de signalisation, neutralisation et mesures de prévention associées…),
  • Effets de la conduite sous l’emprise de substances psycho-actives (drogues, alcool et médicaments),
  • Risques liés à l’utilisation d’appareils pouvant générer un détournement de l’attention (téléphone mobile, diffuseur de musique…),
  • Conduite à tenir en cas d’incident ou de défaillance du pont roulant ou du portique,
  • Justification du port des EPI en fonction des risques liés à l’opération à réaliser.

8 – Accessoires de levage et règles d’élingage

  • Choix et utilisation des accessoires de levage (élingues, palonniers, pinces, aimant…),
  • Respect des règles d’élingage pour les opérations usuelles,
  • Principales détériorations des accessoires de levage.

Nota : les opérations d’élingage usuelles à prendre en compte sont décrites dans la brochure INRS ED6105 – Ponts roulants. Les autres opérations d’élingage, dites complexes, nécessitent une formation complémentaire adaptée.

9 –  Vérifications d’usage des ponts roulants et des portiques

  • Principales anomalies concernant les câbles de levage, le crochet et son linguet de sécurité, le boîtier / le pupitre de commande, la voie de roulement des portiques et son encombrement.

Partie pratique

10 – Prise de poste et vérification

  • Utilisation des documents suivants : notice d’instructions (règles d’utilisation, restrictions d’emploi…) et rapport de vérification périodique (validité, observations, restrictions d’usage…),
  • Mise en configuration d’exploitation (notamment déverrouillage pour les ponts roulants et les portiques installés à l’extérieur des bâtiments…),
  • Vérification visuelle, afin de déceler les anomalies et d’en informer son responsable hiérarchique :
  • De l’état du pont roulant ou du portique et de ses équipements
  • Des contacts entre le portique et sa voie de roulement, de la voie de roulement elle-même et de ses appuis, ainsi que de son absence d’encombrement
  • Vérification du bon fonctionnement des dispositifs de sécurité  (linguet de sécurité, limiteurs  de course, anticollision…),
  • Vérification de la mise en place des protections dans les zones de danger (ex : zone de translation du portique…),
  • Impact des conditions météorologiques sur les manutentions prévues (coup de vent, orage…),
  • Vérification de l’adéquation du pont roulant ou du portique et des accessoires de levage aux opérations de levage à réaliser (charge, portée…).

Nota : Cette opération ne doit pas être confondue avec l’examen d’adéquation requis par l’arrêté du 1er mars 2004, relatif aux vérifications des appareils et accessoires de levage, qui relève de la responsabilité du chef d’établissement.

11 – Conduite et manœuvres

  • Réaliser l’élingage d’une charge,
  • Se positionner pour avoir la meilleure vision de la manœuvre et de son environnement, tout en étant hors de la zone de risque,
  • Réaliser des manœuvres, en mouvements simples et en mouvements combinés,
  • Préparer la zone de dépose de la charge,
  • Prendre et déposer une charge en un endroit précis,
  • Communiquer avec l’élingueur et, le cas échéant, le chef de manœuvre au moyen des gestes et signaux conventionnels (Norme FDE 52-401),
  • Utiliser correctement les aides à la conduite,
  • Maîtriser et rattraper le ballant d’une charge.

12 – Fin de poste – Opérations d’entretien quotidien – Maintenance

  • Mettre le pont roulant ou le portique en position hors service (au garage, à l’arrêt, crochet à vide en position haute…),
  • Rendre compte des anomalies et dysfonctionnements.

Contrôle des connaissances :

Tests théorique et pratiques :

  • Si Attestation de compétence, ils seront effectués par l’intervenant selon les références I.N.R.S.
  • Si Préparation au passage du C.A.C.E.S.®, ils seront effectués par un testeur certifié externe et conformes à la recommandation R486 de la CNAM-TS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

diam id accumsan leo mi, luctus massa ipsum